Page:Revue des Deux Mondes - 1907 - tome 37.djvu/126

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


en 1360, que 1 630 francs. Le comte de Nevers donnait 2 400 francs, et des seigneurs moins notables, 1 000 à 1 500 francs seulement ; le médecin de l’évêque de Troyes touche 860 francs par an (1342).

Parfois, il est vrai, ces docteurs sont payés en rentes d’Eglise : Jean Lavantage, le premier médecin du duc Philippe le Bon, en 1435, est prévôt du chapitre de Saint-Pierre, à Lille ; après lui, ce bénéfice, médical par destination, semble-t-il, fut donné au premier médecin de la duchesse de Bourgogne. D’ailleurs, la profession de la médecine et celle de la théologie ne s’excluaient pas ; on pouvait exercer l’une et l’autre, en un temps où le médecin était forcément clerc et célibataire.

Lorsqu’il n’était pas clerc, il était juif. Dans le Midi, au moyen âge, il appartenait plutôt à la synagogue qu’à l’église. Le roi René avait toujours près de sa personne des docteurs Israélites, dont les coreligionnaires avaient élu domicile en Provence. Ils étaient riches, haïs d’ailleurs du menu peuple qui les maltraitait volontiers aux occasions, et influens auprès des autorités. Comme ils savaient se défendre, « grâce à l’or, l’encens et la myrrhe qu’ils avaient en mains, » dit un pamphlet du XVe siècle à Sisteron, ils passaient pour insolens aux yeux de leurs adversaires [1].

Le conseiller-physicien, en relations journalières avec le prince qu’il soignait, admis plus ou moins dans sa familiarité, pouvait s’élever et s’enrichir par sa faveur : Jacques Coictier, le médecin de Louis XI, devenu président à la Chambre des Comptes et millionnaire, donna, dit-on, 2 400 000 francs à Charles VIII, pour échapper aux poursuites dont il était menacé à la mort de son maître. Sans prétendre jouer un rôle politique, Jean de L’Hôpital, médecin du connétable de Bourbon, fut nommé par lui bailli de Montpensier, auditeur des comptes de l’Auvergne et pourvu de terres nobles, grâce auxquelles son fils Michel, le futur chancelier de L’Hôpital, eut à ses débuts au barreau figure de gentilhomme.

Au XVIIe siècle, en Dauphiné et Comtat d’Avignon, beaucoup de médecins étaient de race noble, faisant leurs preuves pour l’ordre de Malte. Vestige des idées de l’ancienne Rome,

  1. Le médecin Bellaut David, insulté dans sa demeure un jour de mascarade, obtint du magistrat que les « faux visages » fussent soumis à la déclaration et inscription préalable sur les registres de la sénéchaussée. D’où émeute contre les juifs.