Page:Revue des Deux Mondes - 1908 - tome 47.djvu/872

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


secrètes des frères de Saint-Jean. Son Paradis semble l’œuvre d’un voyant saturé de science occulte. Passons à Shakspeare, le grand poète de la Renaissance et le père du drame moderne. Nous n’avons sur lui que peu de renseignemens biographiques, si ce n’est qu’il s’éduqua lui-même, au hasard de sa vie aventureuse de comédien et d’auteur dramatique. Il y a dans ses drames des notions d’occultisme si précises et si documentées qu’on est forcé d’admettre qu’il eut, dans cette science, un maître très avancé et en connut la tradition. Etait-ce Bacon ? Était-ce le duc de Southampton ? Etait-ce un autre ? Je l’ignore, mais il y en eut un. Sinon, comment Shakspeare aurait-il ces idées claires sur la différence entre l’hallucination et les apparitions réelles dont témoigne Hamlet, cette connaissance profonde de l’état somnambulique dépeint dans lady Macbeth, enfin cette science synthétique et lumineuse de la haute magie incarnée dans le Prospero de la Tempête ? — Prenons maintenant l’un des plus grands poètes modernes, Goethe. Rien de plus ésotérique que son Faust, qui montre comment le Mal lui-même coopère, malgré lui, au Bien, et qui développe, dans son ensemble, l’idée de la rédemption par l’effort personnel. Dans la seconde moitié du XVIIIe siècle, où grandit le génie de Gœthe, la science mystique flottait encore dans l’air. Tout porte à croire qu’il reçut dans sa première jeunesse une initiation rosicrucienne, qui laissa sur son esprit une empreinte indélébile [1].

Richard Wagner, dont l’œuvre est aussi importante pour l’histoire du drame que pour l’histoire de la musique ; Richard Wagner, qu’on pourrait appeler le restaurateur de la tragédie dans sa dignité sociale et dans sa portée religieuse, est lui aussi un poète ésotérique. Il l’est autant que ses plus illustres prédécesseurs et plus qu’aucun de ses contemporains. Non seulement toutes ses grandes conceptions ont leur base dans un mysticisme profond, non seulement elles en exultent et en débordent, mais sa musique est devenue un des agens occultes les plus actifs du temps présent parce qu’elle excelle à réveiller, chez ceux qui s’en doutent le moins, de nouvelles aspirations et de nouvelles perceptions psychiques. Néanmoins, la situation

  1. Voyez la fin du livre VIII dans son autobiographie Wahrkeit und Dichtung et ses rapports avec Mlle de Klettenberg. Voyez surtout la poésie intitulée Die Geheimnisse dans son recueil lyrique Vermischte Gedichte. Cette poésie renferme le symbole de la Rose-croix et développe l’idée de l’unité des religions, sous l’égide de la doctrine ésotérique.