Page:Revue des Deux Mondes - 1910 - tome 58.djvu/290

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


bonne foi, ni modération, ni pitié ; qu’il n’ait obéi qu’à des passions presque incomprébensibles dans leur excès même, cela suffirait pour signaler le mystère. Ces hommes n’agissaient pas ; ils étaient agis. Il se passait, en eux, quelque chose dont leur impétuosité était le signe.

Le corps entier ayant délibéré, nulle contradiction n’étant mentionnée, tous les membres des quatre facultés sont solidaires et responsables. Cependant, il est, parmi eux, certains hommes plus particulièrement représentatifs, certaines figures qui font type. Il faut essayer de dire d’où viennent ceux-là, où ils vont, ce qu’ils sont.

Une escouade est particulièrement intéressante, elle se compose des six suppôts qui tirent la navette de Paris à Rouen, de Rouen à Paris, assistèrent aux interrogatoires, y prirent part, apportèrent les douze articles, firent rapport à leurs collègues et obtinrent la décision de l’Université. Tous les six sont des personnages, l’honneur de leur corps et de leur temps. Les voici :

Pierre Maurice fut reçu, le premier, à la licence en théologie et le premier à la maîtrise, le 23 mai 1429 ; des six, il est le plus jeune et le moins important. C’est un fort en thème, empressé de payer sa récente aumusse de chanoine de Rouen. Il fut chargé d’admonester Jeanne, le 23 mai, veille de l’abjuration, et fit un grand discours qui eut le succès que l’on sait auprès de Jeanne : « Si j’étois en jugement et si je voyois le bûcher allumé et les bourrées prêtes, le bourreau mettant le feu et si j’étois dedans le feu, si ne dirois-je pas autre chose que ce que j’ai dit jusqu’ici et je le maintiendrois jusqu’à la mort. » Un tel langage dut étonner le jeune diplômé : il perdit de son assurance : on dirait qu’on le voit s’attendrir, vers la fin ; il visite Jeanne dans sa prison. Mais, dans ces circonstances extraordinaires, les attentions mêmes sont suspectes.

Girard Feuillet, docteur en théologie, assista aux séances de Rouen ; mais il disparut, on ne sait pourquoi, après le voyage de Paris. De même Jacques de Touraine. Celui-ci est cité, parie greffier Manchon, parmi les plus violens. Dans une minute du temps, conservée aux archives de l’Université, on célèbre « l’étendue de sa science et la pureté de ses mœurs. » C’est un professeur.

Voici, enfin, les trois maîtres considérables : Thomas de Courcelles, Nicolas Midy, Jean Beaupère.