Page:Revue des Deux Mondes - 1921 - tome 65.djvu/912

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


dernier caudillo, Saravia, est tué. Cette fois l’ère des guerres civiles est terminée.


V. — LA RÉPUBLIQUE URUGUAYENNE

Cet exposé sommaire était nécessaire pour connaître le pays où nous nous trouvons. La première conséquence de la bataille de Masoller a été de donner une énorme influence au chef du parti rouge, à qui revenait le triomphe définitif. Il s’est trouvé de plus que ce chef a été un homme remarquable, M. Battle, qui a orienté toute la politique orientale et qui l’a résolument poussée vers les idées les plus hardies. Idéaliste de gauche, démocrate intégral, socialiste, pacifiste, partisan de l’égalité des sexes, et presque le seul anticlérical du pays, il a fait de l’Uruguay un champ d’expériences sociales. Au physique, c’est un vieillard de très haute taille, le visage énergique, les cheveux relevés, une grosse moustache blanche, la bouche lourde. Son œuvre est immense. Aux ouvriers, il a donné la journée de 8 heures qui n’est pas un droit, mais une obligation, l’indemnité pour les accidents du travail, le repos par roulement ; il a créé l’office du travail, réduit la journée pour les femmes et les enfants, amélioré l’hygiène de l’atelier, créé des assurances populaires, des maisons pour les ouvriers, des pensions pour la vieillesse, supprimé le travail de nuit. En matière de législation, il a aboli la peine de mort, créé le divorce, donné aux enfants naturels les mêmes droits qu’aux enfants légitimes, institué la recherche de la paternité, fondé l’égalité des sexes. Une loi donne même à la femme cet avantage qu’elle peut demander le divorce sans donner de motifs, et que seul un délai lui est imposé. En matière de politique internationale il a présenté en 1907 à la Haye un projet intitulé la Paix par la Force, qui est déjà la Société des Nations. Il a préconisé l’arbitrage obligatoire. En matière religieuse, il a séparé l’Eglise de l’État et fondé la liberté des cultes. En matière financière, il a fondé la banque hypothécaire et des banques d’assurances modèles. De grandes entreprises ont été nationalisées, comme par exemple les usines électriques, qui ont donné de bons résultats, et le port qui en a donné de médiocres. Il a développé les travaux publics. Il a multiplié les écoles, créé des lycées à la campagne, développé l’éducation physique, amélioré l’hygiène et l’assistance. De quelque façon