Page:Revue des Deux Mondes - Table générale - 1831-1874.djvu/18

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
VIII
INTRODUCTION

ceux qui concernent spécialement la France, puis les divers pays étrangers. Lorsqu’un article traité de plusieurs matières, par exemple Philosophie et Histoire, et qu’il intéresse plusieurs pays, par exemple France et Angleterre, il est catalogué dans chacune des divisions qu’il peut concerner.

III. La Table des Pays et Personnages étrangers contient pour chaque pays des deux mondes, — la France exceptée, — l’indication sommaire des études dont ce pays ou les personnages qu’il a produits ont été l’objet. On peut trouver le même renseignement dans la Table analytique des matières ; mais cette recherche exige que l’on se reporte aux divers chapitres formant les XIV divisions. Avec cette troisième table, on connaît immédiatement les travaux de toute nature, littéraires, philosophiques, historiques, politiques, etc., qui ont été consacrés à chacun des pays étrangers.

Les titres des articles sont reproduits intégralement dans la Table alphabétique des auteurs. On a pu se borner à les indiquer sommairement dans la Table analytique des matières, et surtout dans la Table des Pays et Personnages étrangers ; comme on trouve dans ces deux dernières tables, avec la date de publication, le nom de l’auteur, il est facile, en se reportant à la Table alphabétique, d’avoir le titre complet de chaque article.

En un mot, l’objet principal de la Table des Travaux de la Revue est de faciliter les recherches à travers les articles qui ont été publiés de 1831 à 1874. On s’est appliqué à cataloguer exactement tous les articles que chaque auteur a écrits dans la Revue, tous les articles (y compris les articles anonymes) qui se rapportent aux différentes matières, enfin tous les articles qui concernent les divers pays. Le classement, pour la Table analytique, a présenté souvent de grandes difficultés. Il suffit de dire qu’il ne procède d’aucune idée systématique, quant à la prééminence ou à l’ordre qu’il conviendrait d’attribuer aux diverses branches des connaissances humaines. On a voulu seulement fournir à nos lecteurs habituels, aux écrivains et au public le moyen de consulter rapidement et aussi sûrement que possible le catalogue, déjà si considérable, des travaux qui ont été publiés dans la Revue.



Nota. — Dans les trois Tables, les chiffres 1 et 15 désignent, avec le mois, la date des livraisons où se trouve chaque article.

Pour l’année 1831, que l’on a dû réimprimer en faisant un choix et en réunissant deux volumes en un, on a indiqué le volume I et II, III et IV, non la livraison où ont été publiés les articles.