Page:Richard - Acadie, reconstitution d'un chapitre perdu de l'histoire d'Amérique, Tome 3, 1916.djvu/104

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


sédaient 7,833 bêtes à cornes, 493 chevaux, 8690 moutons, et 4197 porcs [1].

Le chiffre total de têtes de bétail possédées par les Acadiens au temps de la Déportation a été évalué diversement par les historiens, ou plutôt bien peu ont pris la peine de s’en occuper. Raynal, qui ne peut servir de guide en cette matière, le porte à 200,000. Ce nombre est exagéré. Rameau, qui s’est livré à des études beaucoup plus approfondies que tout autre sur l’histoire intime des Acadiens, l’estime à 130,000 têtes, comprenant bêtes à cornes, chevaux, moutons, porcs. Quiconque se donnera la peine de suivre cet auteur dans les patientes recherches auxquelles il s’est livré pendant près de quarante ans, ne pourra s’empêcher de lui accorder, sur ces questions de statistiques, une autorité considérable. Laissant de côté les quelques milliers d’Acadiens qui demeuraient alors à l’Île St-Jean, il nous reste, tant dans la péninsule que dans le district de Beaubassin, une population d’environ 13,000 âmes. Si, pour évaluer le nombre de têtes de bétail, nous prenons pour base ce chiffre de population ; si, d’un autre côté, nous acceptons

    Moulins détruits de temps en temps aux endroits Granges 276
    ci-dessus 11. Maisons 255
    Déportés par le colonel Winslow 1,510 Moulins 11
    Dép"ortés par"le colonelOsgood 732 Église 1


    2,242 Total. 698

    (Journal. P. 185. A. C. P. 93.)

    L’on remarque que Winslow met 1 église et Richard 2.

  1. Ces chiffres sont tirés du tableau statistique qui se trouve p. 114-122 du Journal de Winslow, et dressé le 15 septembre 1755. Voici le détail : « Bullocks : 1269 ; Cowes : 1557 ; Young cattle : 2181 ; Sheep : 8690 : Hogs : 4197 ; Horses : 493. »