Page:Richepin - La Mer, 1894.djvu/127

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
1155
matelotes

Des voil’s à la douzaine
Pour voguer à son gré.

Chantons des quilles, etc

Mais pour qu’il se dispose
À nager grand format,
Il lui manque une chose.
Il lui manque un grand mât.

Chantons des quilles, etc

Plante-lui dans la coque
Le grand mat qu’on lui plaint,
Alors il se déroque
Et file au large en plein.

Chantons des quilles, etc

Et quand il appareille
Dans la rade des lits,
La secousse est pareille
Au rouler du roulis.

Chantons des quilles
Et dansons du gosier !
Faut la gargousse à l’obusier.
Y a de belles filles
Dans la vill’ de Bordeaux
À mettre sur le dos.