Page:Richepin - La Mer, 1894.djvu/139

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
127
matelotes


Il était deux matelots, mes gas,
Qui sont tombés dans les flots, mes gas.
En disant : Nous chavirons, mes gas,
Plus jamais nos boujarons
Tout ronds
Ne boirons.
Et depuis qu’ils ont coulé, mes gas,
Pas un ne s’est plus soûlé, mes gas.
L’hôtesse, un coup d’riquiqui !
Ça rend les marins poilus
D’boire à la santé d’ceux qui
N’boit plus.

Il était deux matelots, mes gas.
Dont l’âme errait sur les flots, mes gas,
En disant : Nous qui sombrons, mes gas.
C’est surtout nos boujarons
Tout ronds
Que pleurons.
Et c’est la raison pourquoi, mes gas,
Buvez, ceux qu’ils ont de quoi, mes gas.
L’hôtesse, un coup d’riquiqui !
Ça rend les marins poilus
D’boire à la santé d’ceux qui
N’boit plus.