Page:Rimbaud - Œuvres, Mercure de France.djvu/320

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée
316
Oraison du soir 
 65
Chant de guerre parisien 
 66
Mes petites Amoureuses 
 68
Accroupissements 
 71
Les poètes de sept ans 
 73
Les pauvres à l’église 
 76
Le Cœur du pitre 
 78
L’orgie parisienne ou Paris se repeuple 
 80
Voyelles 
 89
L’étoile a pleuré rose 
 90
Le Juste restait droit 
 91
Ce qu’on dit au poète à propos de fleurs 
 94
Les Premières Communions 
 101
Les chercheuses de poux 
 108
Le bateau ivre 
 110


Derniers vers


Loin des oiseaux 
 116
Larme 
 117
La rivière de cassis roule 
 118
La Rivière de Cassis 
 119
Nous sommes tes grands-parents 
 120
Comédie de la Soif 
 121
Bonne pensée du matin 
 128
Fêtes de la patience
Bannières de mai 
 129
Chanson de la plus haute Tour 
 131
L’Éternité 
 133
Âge d’or 
 135
Jeune ménage 
 137
Bruxelles 
 139
Est-elle aimée ?  
 141
Fêtes de la faim 
 142
Qu’est-ce pour nous, mon cœur 
 144
Entends comme brame 
 146