Page:Rivière - Recueil de contes populaires de la Kabylie du Djurdjura, 1882.djvu/14

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.


Nous prions le lecteur de ne pas se montrer trop exigeant sous le rapport de la forme ; la pensée nous était venue d’offrir au public une traduction plus littéraire, mais nos Contes kabyles eussent perdu de leur naïveté et nous n’avons pas voulu les déparer de la saveur particulière que leur donne leur simplicité un peu inculte.