Page:Ronsard - Les Amours, 1553.djvu/357

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Sup. & Ténor.'

yr £ * ■ î

fant.Ie cognoy bien que ie deburoy me tairc.Ou mieulx p - 1er, mais l’amoureux vice re Qui m’ard

a» i'i

Xe coeur, me force de chaa ter Doncques mon

se

s? i


Tant le cognoy

bien que ie deburoy me tai*

S


re,Ou mieulx parler, mais l’amou reux vice re Qui m’ard le


cœur, me for

cedecban ter. Doncques mon