Page:Rouleau - Légendes canadiennes tome II, 1930.djvu/78

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


La bouche et les yeux du professeur s’élargissent outre mesure.

Le médecin continue :

« Je puis écrire de la même manière sur tous les œufs que vous voudrez. »

Le professeur, toujours plongé dans le plus grand étonnement, demande au médecin l’explication de cette énigme.

« Le procédé est bien simple, lui répond le médecin. Prenez un œuf, enveloppez-le d’une légère couche de cire ou d’une graisse quelconque ; tracez ensuite les caractères qu’il vous plaira au moyen d’un stylet ou autre instrument du même genre. Plongez votre œuf dans de l’acide acétique ou dans du vinaigre ; enveloppez l’enveloppe graisseuse, et votre œuf portera les inscriptions que vous aurez écrites. Ce n’est pas plus difficile que cela. »

Le médecin parti, le professeur fait l’expérience suggérée et constate qu’on lui a dit vrai.

L’œuf prodigieux dont nous venons de raconter l’histoire avait subi l’opération chimique que le médecin a expliquée au professeur.

C’était un voisin qui avait déposé l’œuf dans la grange de son ami dans le seul but de lui jouer un tour et de lui faire peur.