Page:Rouquette - L'Antoniade, 1860.djvu/214

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
( 214 )

L’Ordre du Mont-Carmel, c’est l’Ordre des Ascètes
Dont l’esprit a choisi les tranquilles retraites ;
Dont l’esprit s’envola, dès son premier élan,
Du Carith au Carmel, du Carmel au Liban ;
C’est l’Ordre qu’a fondé le grand prophète Élie ;
C’est l’Ordre qu’entre tous a protégé Marie :
C’est là que s’est enfui l’esprit contemplatif ;
Là, que le cœur agit, dans un calme inactif ;
Agit, dans son repos, d’une action plus sûre ;
C’est là que la Prière, Ange au vol sans mesure,
En planant immobile, émeut le monde entier ;
Et reste toujours humble, en son essor altier ;
C’est là que, d’âge en âge, en son instinct sublime,
Vint s’abriter chaque âme, échappée à l’abîme ;
Et d’un sommeil mystique endormie en Dieu seul,
Porta la chair en paix comme un vivant linceul ;
Loin d’un monde orageux, d’où le bruit les exile,
Les cœurs contemplatifs y trouvent un asile ;
Et dans l’isolement, par l’amour exaltés,
Du ciel anticipé goûtent les voluptés !
 Tandis que de la chair on voit les fruits s’accroître,
Vous, épouses du Christ, vous priez dans le cloître ;
Vos cœurs, illuminés des hautes visions,
Se reposent en Dieu, libres des passions ;
Son esprit à la fois vous éclaire et vous brûle ;
Votre cloître est un temple, un ciel votre cellule ;
Et tandis qu’au dehors grondent les flots amers,
Vous priez en repos pour le siècle pervers.


sylvia.


  L’amour, c’est la science,
  L’amour, c’est le trésor,
  Qu’une heureuse ignorance
  Trouve et préfère à l’or !

  Je sais tout, puisque j’aime
  Le Dieu de tout savoir :
  L’Astre est plus que l’emblème,
  Est plus que le miroir !

  Dans le repos de l’âme,
  Active oisiveté,
  Brille un ciel tout de flamme.
  Ardemment reflété !

  Ô sainte quiétude,
  Doux sommeil lumineux,
  Où l’âme, sans étude,
  Apprend et connaît mieux ;