Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t15.djvu/231

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


especes n’en met aucune dans la légitimité naturelle de nos appétits aveugles, distraits, oublieux, indifférens, les plus brutaux, & par-là même distraits & aveugles, parce qu’ils sont brutaux, ou même brutaux parce qu’ils sont distraits, &c.

Car tous les principes & les conséquences d’erreur, d’horreur, de brutalité, se convertissent chez vous facilement les uns aux autres, parce que vous articulez les deux assez souvent, & que vous les supposez & indiquez toujours, tantôt en principe, tantôt en conséquence, & cela par l’âpreté que vous avez de ne vouloir jamais être contredit, de n’en avoir jamais le démenti, & d’avancer plutôt cent erreurs, que d’en, rétracter une seule.

Vous seriez un furieux hérésiarque ; si Dieu vous avoir fait la grâce de n’être que cela. Vous pouviez n’être que Calviniste, lorsque vous êtes sorti de Geneve. Encore ne sait-on pourquoi vous en êtes sorti. Mais comme en chemin on vous a contredit sur ceci, sur cela, sur bien des choses, musique, arts, sciences de toutes les sortes, votre hérésie étant universelle, vous avez accumulé un monceau de sophismes & d’erreurs qui fait un maximum d’hérésie = à l’athéisme plein c. q. s. d.

Excusez ce petit échantillon de notre style géométrico-algébrique, dont je ne prétends nullement vous menacer par-là : je n’en ai pas besoin, je vous l’ai dit : & ce mot n’est que pour égayer la matiere, si c’est l’égayer, que d’y jetter de l’algebre. Tout style est bon, fût-ce celui de la grammaire, pour réfuter une universalité d’hérésie. Il n’y a que le géométrique, ou même aussi le théologique, qui seroient superflus & de simple gaîté pour dire que comme vous, on parle de tout, contre vous, qui attaquez tout.