Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/127

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Et si, vous la donnant, je vous faisais promettre

De ne la point montrer, me le tiendriez-vous ?


CARLIN.

Oui. Lisette, en honneur, j'en jure à tes genoux.


LISETTE.

Vous m'apprenez comment il faudra me conduire. 420 De ne la point montrer on a su me prescrire ;

J'ai promis en honneur.


CARLIN.

Oh ! c'est un autre point :

Ton honneur et le mien ne se ressemblent, point.


LISETTE.

Ma foi, monsieur Carlin, j'en serais très fâchée.

Voyez l'impertinent !


CARLIN.

Ah ! vous êtes cachée ! 425 Je connais maintenant quel est votre motif.

Votre esprit en détours serait moins inventif,

Si la lettre touchait un autre que vous-même :

Un traître rival est l'objet du stratagème,

Et j'ai, pour mon malheur, trop su le pénétrer 430 Par vos précautions pour ne la point montrer.


LISETTE.

Il est vrai ; d'un rival devenue amoureuse,