Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/153

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Scène VI.

LE NOTAIRE, ISABELLE, DORANTE, ÉLIANTE, VALERE, LISETTE.



LE NOTAIRE.

Requiert-on que tout haut le contrat je prononce ?


VALERE.

Non, monsieur le notaire ; on s'en rapporte en tout 830 À ce qu'a fait madame ; il suffit qu'à son goût

Le contrat soit passé.

ISABELLE, regardant DORANTE d'un air de dépit.

Je n'ai pas lieu de craindre

Que de ce qu'il contient personne ait à se plaindre.


LE NOTAIRE.

Or, puisqu'il est ainsi, je vais sommairement,

En bref, succinctement, compendieusement, 835 Résumer, expliquer, en style laconique,

Les points articulés en cet acte authentique,

Et jouxte la minute entre mes mains restant,

Ainsi que selon droit et coutume s'entend.

D'abord pour les futurs. Item pour leurs familles, 840 Bisaïeuls, trisaïeuls, père, enfants, fils et filles,

Du moins réputés tels, ainsi que par la loi

Quem nuptioe monstrant, il appert faire foi.