Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t8.djvu/260

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée



Qu’avec nous il se plaise aussi.
S’il est un homme fait ainsi,
Donnez-le nous, je vous supplie,
Mettez-le en notre compagnie,
Je brûle déjà de le voir,
Et de l’aimer, c’est mon devoir ;
Mais c’est le votre, il faut le dire,
Avant que de nous le produire,
De le connoître. C’est assez,
Montrez-le nous si vous osez.


FRAGMENT
D’UNE EPITRE A M. B******.


Après un carême ennuyeux,
Grace à Dieu voici la semaine
Des divertissemens pieux.
On va de neuvaine en neuvaine,
Dans chaque Eglise on se promene,
Chaque autel y charme les yeux ;
Le luxe & la pompe mondaine
Y brillent à l’honneur des Cieux.
La, maint agile Energumene
Sert d’Arlequin dans ces saints lieux !
Le moine ignorant s’y demene,
Récitant à perte d’haleine,
Ses oremus mystérieux,