Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/227

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


l’une étant sur une Ligne, l’autre soit dans l’espace voisin, l’Intervalle est d’un Degré ; de deux, si elles sont à la Tierce ; de trois, si elles sont à la Quarte ; de sept, si elles sont l’Octave, &c.

Ainsi, en ôtant 1 du nombre exprimé par le nom de l’Intervalle, on a toujours le nombre des Degrés diatoniques qui séparent les deux Notes.

Ces Degrés diatoniques ou simplement Degrés, sont encore appellés Degrés conjoints, par opposition aux Degrés disjoints, qui sont composés de plusieurs Degrés conjoints. Par exemple, l’Intervalle de Seconde est un Degré conjoint ; mais celui de Tierce est un Degré disjoint, composé de deux Degrés conjoints ; & ainsi des autres. (Voyez CONJOINT, DISJOINT, INTERVALLE.)

DÉMANCHER, v. n. C’est, sur les Instrumens à manche, tels que le Violoncelle, le Violon, &c. ôter la main gauche de sa position naturelle pour l’avancer sur une position plus haute ou plus à l’aigu. (Voyez POSITION.) Le Compositeur doit connoître l’étendue qu’ a l’Instrument sans Démancher, afin que, quand il passe cette étendue & qu’il Démanche, cela se fasse d’une maniere praticable.

DEMI-JEU, A-DEMI-JEU, ou simplement À DEMI. Terme de Musique instrumentale qui répond à l’Italien Sotto voce, ou Mezza voce, ou Mezzo forte, & qui indique une maniere de jouer qui tienne le milieu entre le Fort & le Doux.

DEMI-MESURE, s. f. Espace de tems qui dure la moitie d’une Mesure. II n’y a proprement de Demi-Mesures que