Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/53

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Accords ne peut être complete & liée qu`au moyen de quatre Parties.

On divise les Accords en parfaits & imparfaits. L’Accord parfait est celui dont nous venons de parler, lequel est composé du Son fondamental au grave, de sa Tierce, de sa Quinte, & de son Octave ; il se subdivise en Majeur ou Mineur, selon l’espece de sa Tierce. (Voyez MAJEUR, Mineur.) Quelques Auteurs donnent aussi le nom de parfaits à tous les Accords, même Dissonans, dont le Son fondamental est au grave. Les Accords imparfaits sont ceux ou regne la Sixte au lieu de la Quinte, & en général tous ceux où le Son grave n’est pas le fondamental. Ces dénominations, qui ont été données avant que l’on connût la Basse--fondamentale, sont fort mal appliquées : celles d’Accords directs ou renversés sont beaucoup plus convenables dans le même sens. (Voyez RENVERSEMENT.)

Les Accords se divisent encore en Consonants & Dissonans. Les Accords Consonants sont l’Accord parfait & ses dérivés : tout autre Accord est Dissonant. Je vais donner une Table des uns & des autres, selon le systême de M. Rameau.