Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/56

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


Je joins ici par-tout le mot ajouté pour distinguer cet Accord & les renversés des productions semblables de l’Accord de Septieme.

Ce dernier renversement de Septieme ajoutée n’est pas admis par M. Rameau, parce que ce renversement forme un Accord de Septieme, & que l’Accord de Septieme est fondamental. Cette raison paroît peu solide. Il ne faudroit donc pas non plus admettre la Grande-Sixte comme un renversement ; puisque dans les propres principes de M. Rameau ce même Accord est souvent fondamental. Mais la pratique des plus grands Musiciens, & la sienne même dément l’exclusion qu’il voudroit établir.

ACCORD DE SIXTE SUPERFLUE,.

dict

Cet Accord ne se renverse point, & aucun de ses Sons ne peut s’altérer. Ce n’est proprement qu’un Accord de Petite-Sixte majeure, diésée par accident, dans lequel on substitue la Quinte à la Quarte,