Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/607

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


REMISSE, adj. Les Sons Remisses sont ceux qui ont peu de forcé, ceux qui étant fort graves ne peuvent être rendus que par des Cordes extrêmement lâches, ni entendus que de sort prés. Remisse est l’opposé d’Intense, & il y a cette différence entre Remisse & bas ou foible, de même qu’entre Intense & haut ou fort, que bas & haut se disent de la sensation que le Son porte à l’oreille ; au lieu qu’Intense & Remisse se rapportent plutôt à la cause qui le produit.

RENFORCER, v. a. pris en sens neutre. C’est passer du Doux au Fort, ou du Fort au très-Fort, non tout d’un coup, mais par une gradation continue en enflant & augmentant les Sons, soit sur une Tenue, soit sur une suite de Notes, jusqu’à ce qu’ayant atteint celle qui sert de terme au Renforcé, l’on reprenne ensuite le jeu ordinaire. Les Italiens indiquent le Renforcé dans leur Musique par le mot Crescendo, ou par le mot Rinforzando indifféremment.

RENTRÉE, s. f. Retour du sujet, sur-tout après quelques Pauses de silence, dans une Fugue, une Imitation, ou dans quelque autre Dessein.

RENVERSE. En fait d’Intervalles, Renversé est opposé à Direct. (Voyez DIRECT.) Et en fait d’Accords, il est opposé à Fondamental. (Voyez FONDAMENTAL.)

RENVERSEMENT, s. m. Changement d’ordre dans les Sons qui composent les Accords, & dans les Parties qui composent l’Harmonie : ce qui se fait en substituant à la Basse, par des Octaves, les Sons qui doivent être au Dessus, ou aux extrémités ceux qui doivent occuper le milieu, & réciproquement.