Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/690

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


que le chevalet du Violon. Comme on ne peut pas de même démancher pour descendre, la plus basse Corde des Basses ordinaires ne passe pas encore le C sol ut : mais on trouvera également le moyen de gagner de ce côté-là en baissant le Ton du Systême général : c’est même ce qu’on a déjà commencé de faire, & je tiens pour certain qu’en France le Ton de l’Opéra est plus bas aujourd’hui qu’il ne l’étoit du tems de Lully. Au contraire, celui de la Musique instrumentale est monté comme en Italie, & ces différences commencent même à devenir assez sensibles pour qu’on s’en apperçoive dans la pratique.

Voyez (Planche I. Fig. 1.) une Table générale du grand Clavier à ravalement, & de tous les Sons qui y sont contenus dans l’étendue de cinq Octaves.

SYSTEME est encore, ou tune méthode de calcul pour déterminer les rapports des Sons admis dans la Musique, ou un ordre de signes établis pour les exprimer. C’est dans le premier sens que les Anciens distinguoient le Systême Pythagoricien & le Systême Aristoxènien. Voyez ces mots). C’est dans le second que nous distinguons aujourd’hui le Systême de Guy, le Systême de Sauveur, de Démos, du P. Souhaitti, &c. desquels il a été parlé au mot Note.

Il faut remarquer que quelques-uns de ces Systêmes portent ce nom dans l’une & dans l’autre acception : comme celui de M. Sauveur, qui donne, à la fois, des regles pour déterminer les rapports des Sons, & des Notes pour les exprimer ; comme on peut le voir dans les Mémoires de cet Auteur, répandus dans ceux de l’Académie des Sciences.