Page:Rousseau - Collection complète des œuvres t9.djvu/782

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


pourquoi la Viole est toujours nécessaire pour l’Accord du tout, même quand elle ne fait que jouer la Basse à l’Octave, comme il arrive souvent dans la Musique Italienne.

VIOLON. Symphoniste qui joue du Violon dans un Orchestre. Les Violons se divisent ordinairement en premiers, qui jouent le premier Dessus ; & seconds, qui jouent le second Dessus. Chacune des deux Parties a son chef ou guide qui s’appelle aussi le premier ; savoir, le premier des premiers, & le premier des seconds. Le premier des premiers Violons, s’appelle aussi premier Violon tout court ; il est le Chef de tout l’Orchestre : c’est lui qui donne l’Accord, qui guide tous les Symphonistes, qui les remet quand ils manquent, & sur lequel ils doivent tous se régler.

VIRGULE. C’est ainsi que nos anciens Musiciens appelloient cette partie de la Note, qu’on a depuis appellée la Queue. (Voyez QUEUE.)

VITE. En Italien Presto. Ce mot, à la tête d’un Air, indique le plus prompt de tous les Mouvemens ; & il n’a, après lui, que son superlatif Prestissmo, ou Presto assai, très-Vite.

VIVACE. (Voyez VIF.)

UNISSON, s. m. Union de deux Sons qui sont au même Degré, dont l’un n’est ni plus grave ni plus aigu que l’autre, & dont l’Intervalle étant nul, ne donne qu’un rapport d’égalité.

Si deux Cordes sont de même matière, égales en longueur, en grosseur, & également tendues, elles seront à l’Unisson. Mais il est faux de dire que deux Sons à l’Unisson