Page:Rousseau - Du Contrat social éd. Beaulavon 1903.djvu/100

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


90 INTRODUCTION

n'a, je crois, plus profondément compris le système du Contrat social, et n'a mieux donné aux théories politi- ques essentielles de Rousseau toute leur signification et toute leur valeur ( j ).

Si la valeur philosophique du système de Fichte est moins grande, peut-être son action sur la politique alle- mande a-t elle été plus directe et plus immédiatement sensible ( 2 ). Or, lui aussi se réclame explicitement de la doctrine du Contrat social et prétend même en tirer des conséquences pleinement démocratiques, devant lesquelles peut être aurait reculé Rousseau . Il dit, dans la préface de ses Considérations destinées à rectifier les jugements du public sur la Révolution française (1793) : « Rousseau, que vous ne vous lassez pas d'appeler un rêveur au moment même où ses rêves se réalisent sous vos yeux, eut beaucoup trop de ménagements pour vous, ô empiriques : ce fut là sa faute. ( 3 ) » Il professe, dans toute sa rigueur, la doctrine du contrat social et reconnaît aux citoyens le droit de modifier toutes les conventions antérieures, même de se détacher du corps politique pour former un État à part .

La théorie rationaliste du contrat social et de la sou- veraineté populaire a donc exercé l'influence la plus précise sur la révolution philosophique allemande de la fin du xvm e siècle : le contrat y est conçu comme « une idée », non pas comme un fait historique, et c'est à la

(*) Je ne puis exposer ici la philosophie politique de Kant : on en trouvera un excellent résumé dans Paul Janet, ouvr. cit., et Th. Ruyssen, Kant (Paris, 1900). L'influence du Contrat est particulièrement manifeste dans la Doctrine du Droit, et les Rapports de la théorie et de la pratique (traduction des Eléments métaphysiques du Droit, par Barni).

( 2 ) Pour l'influence de Rousseau sur Kichte, voir Paul Janet, t. II, IV, ix, — Henry Michel, ouvr. cit., ibid., — Lévy-Bruhl, art. cil. Dans le livre récent de M. Xavier Léon sur la Philo- sophie de Fichte (1902), la politique est malheureusement négligée.

( 3 ) Trad. Barni, préf., p. 87 (cité par H. Michel, ouvr. cité).

�� �