Page:Rousseau - Du contrat social, 1772.djvu/22

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


paix de Dieu ce font des t.bus du gouvernemens féodal, y ~y-eme abiurde s’il en fut jamais contraire aux principes du droit naturel, & à toutes bonne politique.

La Guerre n-eft donc point une relation dénomme à homme mais une rélation d’état à état > dans laquelle les particuliers ne font ennemis qu’ac ; cidentellement non point comme hommes ni même comme citoyens mais comme Soldats non point comme membres de la patrie mais comme fes défenfeurs. Enfin chaque État ne peut avoir pour ennemis que d’autres États, &c non pas des hommes attendu qu’entre chofes de diverfes natures, on ne peut fixer aucun vrai rap<port.

Ce principe dH même conforme aQx maximes établies de tous les temps & a ia pratique contante de tous repeuples policés. Les déclarations de guerre font moins des avertiuemen& aux ptMUances qu’à leurs fujets. L’étranger y foit Roi, foit particulier, foit peuple qui vole, tue ou détient ies ~en ~aïM dedarer la guerre $u,