Page:Rousseau - Du contrat social, 1772.djvu/275

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


citoyen, par conséquent plus de devoirs ni envers l'une ni envers l'autre; j'ai enfin recouvert ce bien si précieux aux yeux du Sage, les immunités de l'état primitif, en un mot, c'est en ce moment que je peux m'écrier: Je suis libre!

Ne pensez pas, Mr qu’il fût de mon honneur, de prévenir le genre humain ma partie adverse, par une rénonciation en forme à la société; de solides raisons doivent vous en convaincre; premierement on n’auroit pas manqué de me dénier le droit de faire une pareille rénonciation. Vos ancêtres, m'auroit on dit, se sont engagés à vivre eux & leur postérité dans l’esclavage social; vous n'êtes par conséquent pas le maître de résoudre ce contrat à votre volonté eodem modo dirimitur contractum quo colligatur : Tant que vous ne produirez pas le consentement de votre partie adverse, vous porterez des fers. J’aurois en vain réclamé les droits de la nature, de vils esclaves, mes Juges & mes Parties ne les connoissent point: ils m'auroient injustement condamné à vivre & mourir au milieu d’eux. Je vous dirai