Page:Rousseau - Du contrat social, 1772.djvu/274

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


l'une & de l’autre, à la face du genre humain; révolution téméraire & dangereuse pour des hommes bas & flateurs; mais généreuse & louable pour un vrai Philosophe. Je n’ignorois pas, lorsque je pris la plume pour la première fois, combien la route que je me proposois de tenir étoit périlleuse, je connoissois trop bien le siecle pour ne pas prévoir un événement que votre affection pour moi (seul lien par lequel je tiens encore aux hommes) vous fait envisager comme triste & funeste, mais que je regarde en effet comme glorieux & triomphant. Car dites-moi, Monsieur, que pouvoient faire les hommes de plus conforme à mon inclination, & de plus propre à me procurer ce doux repos, que je cherche depuis si long-temps, que de me proscrire de leur Société ? Je ne ferai plus le complice de ses crimes, le spectateur oisif de ses inujustices, l'esclavage de ses caprices, & le témoin de sa misère, il n'y a plus pour moi d'engagement social: celui que mes pères (au fens de mes Adversaires) auroient pu contracter, vient d’être cassé & anéanti; plus de Patrie plus, de Con-