Page:Roussel - Chiquenaude, 1900.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


« Raymond Roussel, dont l’audace est hors du temps, dont tous les livres ont merveilleusement recréé la lecture et dont l’étoile éblouissante sera le guide des plus purs entre les hommes. »

Paul ÉLUARD


« Impressions d’Afrique est le summum du génie de l’invention. »

Jean-Loup COHEN


« Il resterait cet univers que Raymond Roussel a créé et que je crois capable de satisfaire tous les désirs de poésie. Je salue en lui le Prophète, le Créateur d’un temps nouveau. »

Michel LEIRIS


« Un nom vient s’opposer à celui de Raymond Roussel, c’est celui de Giotto, un de ces surhommes de la Renaissance, l’auteur de ces vrais drames que constitue la suite des fresques de Santa Crocce ou de l’Arena de Padoue. Et dans ces pages de l’Arena comme dans celles de la Poussière de Soleils ou de l’Étoile au Front, c’est la même grande simplicité de moyens, le même découpage en tableaux complets d’une vie concentrée à l’émotion naturelle. »

Jean PELLENC
(Conférence faite à la Sorbonne.)


« Raymond Roussel, l’inventeur de la magie bleue. »

Tristan TZARA


« Comme tant d’autres dramaturges, Raymond Roussel aurait-il été un génie méconnu ? »

(Le Petit Journal.)


«… une très grande personnalité. »

(L’Intransigeant.)


« Jamais personne n’avait comme Raymond Roussel prodigué le génie de l’invention. Personne, depuis Pœ, n’avait,