Page:Routhier - À travers l'Europe, impressions et paysages, Vol 1, 1881.djvu/30

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


world. The savage rock sides are painted of a hundred colours… yonder is a kelp-burner : a lurid smoke from his burning kelp rises up into the leaden sky, and he looks as naked and fierce as Cain. Bubbling up out of the rocks at the very brim of the sea rises a little crystal spring. How comes it there ? And there is an old gray hag beside, who has been there for hundreds and hundreds of years and there sits and sells whiskey at the extremity of creation ! How do you dare to sell whiskey there, old woman ? Did you serve old Saturn with a glass when he lay along the causeway here ? In reply she says she has no change for a shilling : she never has ; but her whiskey is good.

Kohl a fait aussi de ces lieux une description pompeuse, et il déclare que l’Amphithéâtre du géant est le plus beau du monde, sans excepter le Colisée. En terminant il ajoute : « que le touriste ne doit pas craindre d’exagérer en décrivant cette scène, parce que tout ce qu’il pourra dire restera toujours en deçà de la vérité. »

Ce que je puis affirmer, c’est que l’Amérique avec sa grande et riche nature, la Suisse avec ses paysages renommés, la Méditerranée avec ses côtes charmantes et pittoresques, ne m’ont rien offert d’aussi grand et d’aussi merveilleux que la Chaussée du géant.

Quand j’en revins le soir aux flammes mourantes du soleil couchant qui rougissaient l’Atlantique, j’en avais l’esprit tout obsédé.