Page:Routhier - Nouveau Chemin de la croix, 1891.djvu/41

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


meurt en cet état, les anges le reconnaissent au seuil du paradis et s’écrient : Voilà bien l’image de notre Dieu ! Voilà son portrait fidèle. Deus, ecce Deus !