Page:Roux - Garçon d’honneur !, 1883.djvu/25

La bibliothèque libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cette page a été validée par deux contributeurs.


Du voile discret.
 
(Grand cri de surprise) Jarnibleu !
Ma femme ! Elle ! la fiancée !..
La mariée à Pichenet !!!
(Il se pâme de rire)
Laissez-moi rire une pincée…
Pouf !… Non !… J’en perdrai le coffret…
Convoler avec ma Claudine !
(Pouffant de plus belle)
Pr… Prrr… Candeur : quarante-huit ans !
Innocente, ma Proserpine,
Moins le maquil et neuf enfants !
. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .
Qu’advient-il ? Crises sur la ligne,
Vapeurs. Des sels sous tous les nez,
Tableau !
Tableau ! Ô coq-à-l’âne insigne !
Chez les Fellahs, vous devinez,
J’avais fort négligé d’écrire.