Page:Rozier - Cours d’agriculture, 1782, tome 2.djvu/158

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


à demeure ; elle exige de fréquens arrosemens, à cause de la multiplicité des fibres de sa racine. La balsamine figure supérieurement dans le milieu des bordures dans de grands vases, placés sur des amphithéatres. Les principales couleurs de cette fleur sont la couleur de feu, le gris de lin, le violet, l’incarnat, le blanc, & souvent ces différentes couleurs sont mélangées avec le blanc, ce qui forme un coup d’œil très-agréable.


BALSAMIQUES. Toutes substances solides ou fluides, qui n’ont rien d’acre, d’acide d’irritant, d’amer, ou de salé, & qui sont composées de principes aqueux & onctueux, sont nommées balsamiques. Ces remèdes sont propres à corriger l’acrimonie de nos humeurs : on les prend intérieurement, & on les applique extérieurement sur les plaies. Les bains sont balsamiques, parce qu’ils détendent, adoucissent, &c. (Voyez Bains & Adoucissans) M. B.


BALZANE. Ce n’est autre chose qu’un changement en blanc de la couleur du fond de la robe du cheval, ou dans les quatre extrémités, ou dans trois ou dans deux, ou dans une. Anciennement, on appelloit travât, le cheval dont deux extrémités du même côté étoient blanches ; transtavât, celui dont le pied de devant d’un côté, & celui de derrière de l’autre, étoient balzanes, & azzel le balzan du pied du hors montoir de derrière. Toutes ces expressions sont à présent hors d’usage : nous disons, balzan des quatre extrémités, ou du montoir ou du hors montoir, ou du montoir de derrière, & des extrémités antérieures. Quant à la jonction du poil blanc du canon ou du boulet avec la couleur générale de la robe, s’il se trouve des irrégularités en pointe comme des dents de scie, ces irrégularités empruntant de la balzane & du fond du poil, la balzane est dite dentelée ; si elle est tachetée de noir, elle est dite herminée ou mouchetée ; si elle monte & s’étend, ou près du genou, ou près du jarret, & même au-dessus, on dit que le cheval est chaussé haut, chauffé trop haut. Nous trouvons dans les foires, des cavaliers & des maquignons assez superstitieux pour s’imaginer qu’il y a une fatalité sinistre attachée à la balzane du pied du hors montoir de derrière. M. T.


BAN. Terme de jurisprudence qui veut dire proclamation solemnelle, pour ordonner ou défendre quelque chose. Mais pour ne s’occuper que des objets relatifs à l’agriculture, il ne s’agit ici que du ban des moissons, du ban des vendanges & du ban à vin. Le bien de l’agriculture exigeroit que ces mots n’eussent jamais été connus dans notre langue ou du moins qu’à l’avenir, ils fussent oubliés, tout en iroit mieux. Le ban des moissons n’a presque plus lieu en France. Le bon sens a prévalu une fois contre la coutume.

Publier le ban est une permission que les officiers de police ou les seigneurs accordent aux particuliers de vendanger leurs vignes ou de moissonner les grains après avoir pris, l’avis des principaux habitans