Page:Ségur - La Santé des enfants.djvu/40

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


d’orge miellée, tiède, dans l’oreille qui donne de l’humeur ; pendant l’injection, faites incliner la tête de l’enfant du côté ou se fait l’injection, pour que l’eau entraîne toute l’humeur qui s’est amassée dans l’oreille. Continuez jusqu’à ce que le dedans de l’oreille soit nettoyé.

Ayez soin, je le répète, de ne pas injecter trop fortement ; allez-y avec ménagement ; un jet trop fort pourrait irriter le tympan et donner des maux d’oreilles.

Après l’injection, quand l’eau est bien écoulée, essuyez avec précaution l’oreille, faites pencher la tête du côté opposé à l’oreille malade, et versez-y une goutte d’huile d’amandes douces ou d’olive, tiédie dans une cuillère d’argent. Prenez garde de trop chauffer, le remède serait pire que le mal.

Il faut, si ces moyens ne suffisent pas, un traitement tonique et anti-scrofuleux qui doit être dirigé par un médecin.


mal d’oreilles.


Les enfants sont sujets à avoir des maux d’oreilles ; la souffrance en est très-vive.

Quand l’enfant se plaint de mal dans l’oreille, versez-y une ou deux gouttes d’huile de lis, légèrement tiédie, et mettez du coton par dessus, mais sans le faire entrer dans le tuyau de l’oreille. Mettez un bonnet pour maintenir la ouate et empêcher le contact de l’air.

Si la douleur persiste, faites bouillir pendant cinq minutes une tête de pavot dans un verre d’eau ; faites refroidir promptement, et quand l’infusion n’est