Page:Ségur - La Santé des enfants.djvu/39

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


doit être lavée à grande eau et savonnée tous les jours. C’est un préjugé de bonne femme, de craindre l’humidité à la tête et le savon pour la peau. Lavez, savonnez tous les matins la tête, le visage, le corps de l’enfant ; il s’en trouvera bien et sera moins sujet à s’enrhumer.

Si, malgré ces soins, l’enfant a des rougeurs, puis des croûtes sur la tête, lavez la tête avec de l’eau de sureau ; si les croûtes persistent, mettez dessus, pendant deux heures, un petit cataplasme ; ensuite mettez un corps gras quelconque, cold-cream, huile d’amandes douces, huile d’olive, n’importe ; le lendemain, lavez bien, et si la croûte tient encore, recommencez le cataplasme et le corps gras ; les croûtes ne tarderont pas à tomber. Vous mettrez ensuite de la poudre, vous continuerez à laver tous les matins et à poudrer jusqu’à ce que la rougeur ait disparu.

Quand il survient des rougeurs au visage, mettez tout de suite un des corps gras ci-dessus désignés ; lavez matin et soir avec de l’eau de sureau ; quand la rougeur tend à s’effacer, mettez de la poudre matin et soir.

Si la croûte se forme malgré ces précautions, mettez de la crème fraîche pour la nuit ; lavez bien le matin et poudrez toute la journée.


écoulement d’oreilles.


La cause en est dans le principe héréditaire, de même que pour les croûtes, les scrofules, etc.

Le traitement consiste dans la propreté d’abord.

Injectez très-doucement, avec précaution, de l’eau