Page:Ségur - La Santé des enfants.djvu/9

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.



Ne permettez pas, je le répète, que la chambre de l’enfant soit trop chauffée.

Dans les premiers mois de la naissance, faites-y entretenir un feu couvert toute la nuit, qui conserve dans la chambre à peu près la même température le jour comme la nuit.

Faites chauffer les couches de l’enfant quand vous le changez.

Qu’il perde cette habitude en prenant des forces ; à trois ou quatre mois il n’est plus nécessaire de chauffer le linge.

En résumé, tenez l’enfant dans une chaleur modérée.

Évitez les grandes transitions de chaud et de froid.

Couvrez-le assez pour qu’il n’ait pas froid.

Habituez-le graduellement à l’air extérieur.

Ne couvrez pas trop la tête.

Couvrez bien les membres extérieurs et le cou.


DES CRIS DES JEUNES ENFANTS


Quand un enfant crie, la nourrice l’apaise en lui donnant le sein ; ce moyen, employé trop souvent, redouble les cris de l’enfant en lui chargeant l’estomac, ajoutant ainsi une souffrance à celle qui le faisait crier.

Un enfant qui tette toutes les heures ne crie pas dans l’intervalle parce qu’il a faim, mais pour une autre cause qu’il faut rechercher.

Souvent il a des coliques parce qu’il a eu froid ; chauffez une couche ou un morceau de laine et appliquez-le-lui sur le ventre ; s’il s’apaise, c’est que