Page:Ségur - La soeur de Gribouille, Hachette, 1886.djvu/191

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


tion de vous contrarier ; seulement je pensais tout haut.

gribouille.

À la bonne heure ! je vous pardonne ; et à l’avenir tâchez de penser bien, pour bien parler.

Le domestique s’en alla en riant et en faisant des signes qui indiquaient qu’il croyait Gribouille atteint de folie. Caroline parut contrariée.

caroline.

Pourquoi as-tu parlé à ce domestique que tu ne connais pas, Gribouille ? Il ne te disait rien.