Page:Ségur - La soeur de Gribouille, Hachette, 1886.djvu/217

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.




XV

pauvre jacquot


Caroline et Gribouille eurent bientôt fini le salon, et ils allèrent dans la salle à manger pour y préparer le couvert du déjeuner. À peine avaient-ils mis la nappe sur la table, que Caroline s’entendit appeler par Mme Delmis.

gribouille.

Est-ce que tu vas y aller, Caroline ?

caroline.

Il le faut bien. Madame n’est ni coiffée ni habillée ; c’est pour cela qu’elle m’appelle.

gribouille.

Et comment vais-je faire pour mon ouvrage ? Je t’ai promis de ne pas faire mon service sans toi.

caroline.

Quand cela se peut ; mais si cela devient impossible !…