Page:Sénèque - Œuvres complètes, trad. Baillard, tome II.djvu/682

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.
672
NOTES

36. Sénèque fait contraster à dessein ce mérite d’Arruntius avec les vices de Salluste, pour prouver, comme il le dit plus bas, que l’imitation du style n’implique pas toujours l’imitation des mœurs.

37. Voir Lettres lxxxix et xcv. Consol.à Helvia, x.

38. « Cette vie qui en couvre tant d’autres, de qui tant d’autres vies dépendent, qui occupe tant de monde par son usage, remplit tant de places, se desplace-t-elle comme celle qui tient à son simple nœud ? Nul de nous ne pense assez n’estre qu’un. » (Montaigne, II, xiii.)

« Cet homme qui a tant de charges, tant de titres, tant d’honneurs, tant de fois comte, tant de fois seigneur, possesseur de tant de richesses, maître de tant de personnes, ministre de tant de conseils, ne se comptera jamais pour un seul homme ; et il ne considère pas qu’il ne fait que de vains efforts, puisqu’enfin, quelque soin qu’il prenne de s’accroître et de se multiplier en tant de manières et par tant de titres superbes, il ne faut qu’une seule mort pour tout abattre, et un seul tombeau pour tout enfermer. » (Bossuet , Sur la Nativité.)

LETTRE CXV.

39.  Forma viros neglecta decet. (Ovide, Ars amandi.)

40. Voir Lettre LXXXIX au début ; Platon, Phèdre, x. Cicéron, Tusc., V, II, et des Devoirs, I, v. « Cette éternelle beauté pour qui les disciples de Platon se hâtaient de quitter la terre, ne se montre à ses amants ici-bas que voilée ; elle s’enveloppe dans les replis de l’univers comme dans un manteau : car si un seul de ses regards tombait directement sur le cœur de l’homme, il ne pourrait le soutenir, il se fendrait de délices. » (Chateaubr., Génie du Christian.)

41. Voir Lettre xcv.

Sous des traits languissants, sous des dehors infâmes
Peuvent se dérober de magnifiques âmes.

(Pot- de-vin , Sat., A. Barbier.)

43. Voir de la Constance du sage, xii ; 15e Fragm. en prose ; Pope, Essai sur l’homme, II.

J’ai vu mille peines cruelles
Sous un vain masque de bonheur.
Mille petitesses réelles
Sous une écorce de grandeur.
Mille lâchetés infidèles
Sous un coloris de candeur.

(Gresset, la Chartreuse.)

L’argent seul au palais peut faire un magistrat.

(Boileau, Sat. VIII.)

46. Voir Pétrone, c. lxxxviii.

47. Voir Lettre xxxvi.