Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/180

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

94-

-\1 1

1731

s

une lettre de cachet, qui le mène droit à Viviers pour la seconde fois.

J’attendrai le sieur Marchand je trouve sa proposition un peu forte; mais enfin nous verrons; peut-être que ma grande protection vaudra dix pour cent; resteroit à quarante’ Il y a une difficulté, c’est que l’on n’aime pas les glaces en ce pays-ci tous les tremeaux8 sont ornés de taffetas vert. Ma maison avance beaucoup ce seroit grand dommage que Brunel me laissât en si beau chemin; j’écris à sa femme, et je vous conjure, mon cher Marquis, de vouloir bien appuyer ma lettre de tout ce que vous saurez de plus pathétique c’est une affaire de quinze jours encore tout au plus, et il faudroit retarder d’autant les marchés qu’on veut qu’il aille faire à Avignon au nom de Dieu, mon cher Marquis, obtenez ce court délai de Mme Brunel, dont les vives sollicitations m’inquiètent et dérangent notre travail. La noce Gaiéan9 a paru ici; je ne l’ai pas vue, mais on dit que la mariée est charmante elle a passé par le creuset des plus sévères critiques, ainsi son affaire est sûre. Je ne savois pas pourquoi je me portois si bien, et vraiment c’est que vous buvez comme des trous il ma santé j’espère qu’elle tions. Exilé à Viviers d’abord en 1747, une seconde fois en 1701, il mourut en cette ville en 1782.

7. Voyez ci-après, p. 102, la fin de la lettre 5o.

S. Faut-il ici et dans la lettre i\S lire trumeaux, ou bien Mme de Simiane écrirait-elle par méprise trtmeau, au lieu de trumeau? Tremeau est un terme de fortification désignant la partie du parapet que les deux embrasures d’une batterie terminent. Voyez le Dictionnaire des arts et des sciences. Paris, 1694.

9. Charles-Hyacinthe de Galiens (ou G’aléan), marquis de Salerue et des Issards, qui avait servi dans la guerre d’Allemagne comme aide de camp du prince de Conti, et qui fut ambassadeur en Pologne et en Savoie, chevalier de l’ordre de l’Aigle blanc, épousa en 173 1 Charlotte-Yolande-Félieité de Forbin, fille de GaspardPalamède de Forbin, seigneur de la Barhen.