Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/371

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

285

ses malheurs. Il vous sera recommandé par M. le président de Mazaugues3 et par bien d’autres. Je me joins à eux, et vous embrasse, mon cher Marquis.

7 avril.

  • 6. DE MADAME DE SIMIANË AU i\URQUlS DE CAUMOKT1.

29 octobre.

Voila notre petit séminariste que j’ai l’honneur de vous présenter, mon cher Marquis. Je vous demande pour lui l’honneur de votre amitié et de votre protection d’interroger parfois ces Messieurs sur sa conduite, et enfin de nous donner la marque de bonté et d’amitié de veiller un peu sur lui. Nous recevrons tous cette faveur avec une extrême reconnoissance. Vous savez que tous les enfants Castellane sont les miens j’ai l’audace de croire que ce titre est une bonne recommandation auprès de vous, mon cher Marquis. Vous savez ce que je vous suis.

  • 7« DE MADAME DE SIMIANE AU MARQUIS DE CAUMOKT.

LE dérangement des courriers qui n’arrivent point, et un voyage que je viens de faire à Marseille, m’ont fait recevoir bien tard votre lettre, mon cher Marquis, et retardé aussi ma réponse et les marques de ma reconnoissance sur votre aimable attention, de m’avoir fait 3. Henri-Joseph de Thomassin, seigneur de Mazaugues, président aux enquêtes, mort en 1743, célèbre par sa riche bibliothèque et par l’étendue de ses connaissances.

LETTRE 6. i. Cette lettre inédite a été revue sur l’autographe.