Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/457

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

MANUSCRITES ET IMPRIMÉES. 371

1 au lieu de ceux de Royan et

î d’Olonne (p. 2.34, rae ligne).

468 Mscr. Grosbois, p. 725 les deux Rouen (1726!, il, n3 pages qui commencent à f La Haye (1726), H, 200.

«Voua des nouvelle», (p. a38, Perrin Û7H) III, 96;

4° ligne] et finissent avec le + {1^54} 111 3.33

vers cité du Tasse. 1 w •« j.

469 • ,•••• • Perrin, (1754) IH, 341. 1

470 Autographe à M. le comte de Klostermann 1814), p. 25q

Gmtaut.

471 Perrîn, (ij54) HI, 345.

i I Perrin, (I754) Ht, 349.

473 Pwrin :f (1734) m, «o3; (1764)

Ul, 354.

474 Mscr Grosbois, p 735= le p^J^j ,34j UI Io8 .( I754) 2e alinéa seulement. < jjj 360. v

475 iWA, p. 1028 i° l’alinéa qui Ronen ,’a II, ,46. La commence par « A peine ma Haye (1726), j, 85. p

lettre a-t-elle été l>art{8 *̃ rin t (1754 )é, 366.

1 (p. 205), jusqu’aux mots

<c et ce qui sera arrivé de votre i

procureur du pays » (p. aG6)

I exclusivement; 2; la lettre de v

Li Charles de Sêvigné, moins la

fin, à partir de « Le tien Bon

a aligné des plants » (p. 268).

Au lieu de « Mme de Ctoisy »

(p. 265, dernière ligne), son

lit dans le mser. « M< de

Choîsy » immédiatement après j fl

ce nom, le copiste a mai à

propos intez’calé un H% et

dans la lettre de Charles de ¡I

S," é, au lieu de « deux

Sévigné, an lieu de « deux

] jours de santé et un de mala- J

die » 268, 7e ligne), il a t

écrit « deux jours de santé et

une maladie. »

477 Rouen (r7SÔ), n, i’54. La f Haye (1726), II, 90. Per-

rin.f-I734)ni,ia3;t{i754)

ïïï, 33 1*

4?8 •♦> ̃> Perrin :f (i734) IU, t3i (1754) Ht, 3gi.

479 Copie de Bussy A, 1, 277. Co- f 1697, I, 202. 1818, m, i35. pie de Bussy C, £"104 v».

481 ̃ Autographe aux Archives de la

Côte-d’Or, a Dijon.

482 Mscr. Grosbois, p. 645, moins le f Rouen (1726), II, 164. ̃ La i dernier alinéa. Au lieu de 4 Haye (1726), H, 98. Per-

« Voici le jour où je vous Hn r f (1734) III, 142 ;f (1754)

écrirai» (i« ligne de la lettre), IU, 404.

on lit dans le œscr. « Voici

ce jour où je vous écrirai; »

au lieu de la mort de Chà-