Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/480

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

3g4 TABLE GÉNÉRALE DES SOURCES

771 Perrin: (1734) IV, 401; f (1754)

V, 291.

772 | Pemn:t (1734) IV, 409; {1754)

V, 298.

773 Mscr. Grosbois, p. 44g, depuis Perrin, {1754) V, 3io.

e vous n’avez pas bien chaussé

vos besicles » (p. 203, ligne 16),

jusqu’à: « en vous faisant mille

amitiés» (p. 204, ligne 16).

774 l I6id.,p, 549, depuis le 3e alinéa -j- Rouen (1726), H, 282. de la lettre jusqu’au post- f La Haye (1726), H, 178.

serlptum et p. 54S, le dernier Perrin f (1734) ÏV, 420;

alinéa du post-scriptum. (1754) V, 3 16.

776 Ihid,, p. 745, depuis: « Mon- Perrin f (1734) IV, 427; sieur de Rennes <t (p. 217, f (1754} Y, 3a/

ligne 6), jusqu’à « La mienne

a été fort émue » (p. 224,

ligne 6).

776 Autographe à M. le comte de Klostermann (1814), p. 46.

Guitaut.

777 Mser. Grosbois, p. 553, depuis: Perrin, (1764) V, 334-

g M. de Luxembourg » {p, 228,

ligne 12), jusqu’à «Je. veux

pourtant penser » (p. 287,

ligne 7}.

758 Ititl., p. 467, depuis: «Madame ̃{̃ La Haye (1726), II, 214. la Daaphine s (p. 23a, ligne Perrin -f (1734) IV, 436:

l3), jusqu’à « Ce a\st pas j- (1754) V, 343.

M. Lesage » (p. 244) et de-

puis « On continue toujours »

(p. 244}» jusqu’au mot Adieu

’l’ (p. 24g, ligne 4), qui est le der-

nier de la lettre dans le mscr.

75g Ibid., p. 56l, moins le dernier Perrin f (1737) V, 1 f (1754) alinéa. V, 348.

781 Ibid,, p. 543, les 4«, 5e et 6« Rouen (1726), II, 2S6. La alinéa. Hâve (1726), II, 176. Per-

1 rin’: f (1737) V, 9; f(>754)

v, 357.

782 ] Perrin, (1754) V, 363.

7§3 Pemn :f (1737) V, i5; (1754) V. 368.

784 Mscr. Grosbois, p. 485, depuis Rouen (1726), II, 287. La « Je ne vous parlerai que de Raye (1726), II, 225. Per-

Mme Voisin » (p. 276), jus- rin t {1737) V, ai; (1754)

qu’à « Un juge, à qui mon V, 375.

fils » (p. 27g, ligne i3j.

785 1 Ibid,, p. 565, moins la première Perrin; (1737) V, 25; t (1754) phrase de la lettre, les 2°, G’, V, 38s.

786 J 7", g’ et dernier alinéa. Perrîn f (1737) V, 3a; (1764)

,86 f Perrin ~· (y3~) V, 3z; (ty5l,)

1 V, 3go.

787 i Autographe à M. le comte de Gui- j Klosterinann (1814), p. 49.

taut, moinslesdeuxdernièresli-

| gnes(voyezïanotc4 de la lettre).