Page:Sévigné - Lettres, éd. Monmerqué, 1862, tome 11.djvu/65

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


DE MADAME DE SÉVIGNÉ, ETC. lix

de Trimond, prieur de Cabrières, qui est mentionné sept ou huit ois dans nos tomes VI et VIII 1. Enfin M. Paul Lacroix, qui en toute rencontre nous a secondés avec le plus obligeant empressement, et voudra bien, nous l’espérons, nous seconder souvent encore, nous a communiqué une copie, faite par lui-même, de la lettre du comte de Grignan à l’intendant le Bret. 062 bis. DU COMTE DE GRIGNAN

A d’aIGLUK1,

Mardi au soir, i Lambesc.

JE me suis avisé aujourd’hui, mon cher Monsieur, qu’ayant eu l’honneur de vous voir hier, je ne vous parlai point de la lettre que j’ai reçue’ du Roi, qui m’or1. M. le vicomte de Trimond nous a appris qu’il avait encore trouvé dans ses papiers une lettre du comte de Grignan, adressée à son trisaïeul M. Guirand, ingénieur militaire. Nous ne lui avons pas demandé l’autorisation de la publier c’est une lettre de service dont la signature seule est de la main du comte de Grignan. Lettre 36a bis (revue sur une copie de l’autographe *). 1. Nous avons déjà donné une lettre du comte de Grignan à d’Aighin voyez tome X, p. 560. Celle-ci est plus facile à dater l’ordre du Roi et les victoires dont il y est parlé permettent de la rapporter à coup sûr aumois de décembre r673. C’est le 21 novembre de cette année que le comte de Grignan gagna sa bataille d’Orange, le: décembre qu’il ouvrit à Lambesc l’assemblée des communautés, et dès avant le i5 qu’il emporta l’élection de son parent de Buous (voyez tome III, p. 297 et note 3, et p. 3i3-3iS et notes 1 et 4) enfin c’est dans une lettre du a7 décembre que le comte parle à Colbert de l’ordre qu’il a reçu du Roi de s’accommoder avec l’évêque de Marseille (tome III, p. 33a). Le 27 décembre était en 1673 un mercredi; notre lettre, écrite le mardi au sou-, pourrait être de la veille ou du mardi précédent.

2. Il y a dans l’original reçu (receu), sans accord.

Commuuiquée par M. le vicomte de Trimoad,

1673