Page:Saint-Just - Œuvres complètes, éd. Vellay, I, 1908.djvu/290

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


feu : on bloqua Paris ; c’est alors que l’épouvante, le désespoir et l’enthousiasme saisirent les âmes ; le malheur commun ligua la force commune ; on osa jusqu’à la fin, parce qu’on avait osé d’abord ; l’effort ne fut point grand, il fut heureux ; le premier éclat de la révolte renversa le despotisme. Tant il est vrai que les tyrans périssent par la faiblesse des lois qu’ils ont énervées.


CHAPITRE II

DES INTRIGUES DE COUR

La multitude est rarement trompée. Louis, simple au milieu du faste, ami de l’économie plutôt qu’économe, ami de la justice sans qu’il pût être juste, quoi qu’on ait dit, quoi qu’on ait fait, a toujours été cru tel. Le peuple furieux criait dans Paris : Vive Henri IV, vive Louis XVI, périssent Lamoignon et les ministres ! Louis régnait en homme privé ; dur et frugal pour lui seul, brusque et faible avec les autres, parce qu’il pensait le bien, il croyait le faire. Il mettait de l’héroïsme aux petites choses, de la mollesse aux grandes ; chassait M. de Montbarey du ministère pour avoir donné secrètement un somptueux repas, voyait de sang-froid toute sa cour piller la finance, ou plutôt ne voyait rien, car sa sobriété n’avait fait que des hypocrites ; tôt ou tard cependant il savait tout, mais il se piquait davantage de passer pour observateur que d’agir en roi.

Autant le peuple juste appréciateur voyait-il qu’on jouait Louis et qu’on le jouait lui-même, autant le chérissait-il par malignité envers la cour. La cour et le ministère qui tenaient le gouvernement, sapés par leur propre dépravation, par l’abandon du souverain et par le mépris de l’État, furent à la fin ébranlés et la monarchie avec eux.

Marie-Antoinette plutôt trompée que trompeuse, plu­tôt légère que parjure, appliquée tout entière aux plaisirs, semblait ne régner point en France, mais à Trianon.

Monsieur avait pour toutes vertus un assez bon esprit ; parce qu’il n’était point fin, il ne fut point dupe.