Page:Saint-Just - Œuvres complètes, éd. Vellay, I, 1908.djvu/317

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée


le peuple, si long­temps insulté, devait applaudir à sa chute. La dette publique fut un prétexte pour s’emparer des biens du clergé ; les débris de la tyrannie préparaient une république. M. de Montesquieu l’avait prévu, quand il a dit : “ Abolissez dans une monarchie les prérogatives des seigneurs, du clergé, de la noblesse, des villes, vous aurez bientôt un État populaire ou un État despotique ” : un État populaire dans le cas où les privilèges seraient détruits par le peuple, despotique dans le cas où le coup serait porté par les rois.

Rome fut libre ; mais si Tarquin était rentré dans Rome, elle eût été plus écrasée que les Locriens par Denys le Jeune. On en peut dire autant et bien plus de la France, qui n’avait point de mœurs et n’aurait plus de lois.

Tout le monde pouvait réparer, bâtir ; mais les communes ont surtout montré leur sagesse en détruisant, en anéantissant.

Il fallait une juste proportion entre deux extrémités, selon la réflexion du grand homme que j’ai cité “ Vous aurez un État populaire ou un État despotique. ” Le chef-d’œuvre de l’Assemblée nationale est d’avoir tempéré cette démocratie.

Nous verrons quel parti elle a tiré de ce que j’ai appelé des lois somptuaires ; comment ses institutions en ont suivi la nature ; comment la vigueur des nouvelles lois a repoussé le vice des anciennes ; et comment les usages, les manières et les préjugés, même les plus inviolables, ont pris le ton de la liberté.

Sous le premier et le deuxième empereur romain, le sénat voulut rétablir les anciennes lois somptuaires qu’avait faites la vertu : cela fut impraticable, parce que la monarchie était formée, parce que l’empire opulent était noyé dans les plaisirs, enivré de félicité et de gloire ; comment le peuple de gaieté de cœur aurait-il cherché d’autres plaisirs, d’autre félicité, d’autre gloire, dans la médiocrité ? Le monde était conquis, on croyait ne plus avoir besoin de vertu.

La pauvreté est si fort ennemie de la monarchie que, quoique