Page:Saint-Just - Œuvres complètes, éd. Vellay, I, 1908.djvu/436

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Le texte de cette page a été corrigé et est conforme au fac-similé.





VI



ALLOCUTION AUX JACOBINS




La Société des Jacobins avait décidé de faire imprimer et publier le second discours de Robespierre sur le jugement de Louis XVI, prononcé à la Convention le 28 décembre 1792. Saint-Just, qui était alors président de la société, prononça, à ce propos, une courte allocution dans la séance du mardi 1er janvier 1793.

Citoyens, vous n’ignorez pas que, pour dissiper les erreurs dont Roland a couvert toute la République, la Société a arrêté qu’elle ferait imprimer et distribuer le discours de Robespierre. Nous l’avons regardé comme une éternelle leçon pour le peuple français, comme un sûr moyen de démasquer la faction brissotine et d’ouvrir lesi yeux des Français sur les vertus trop longtemps inconnues de la minorité qui siège sur la Montagne. Je vous rappelle qu’un bureau de souscription est ouvert au secrétariat. Il me suffit de vous l’indiquer pour exciter votre zèle patriotique, et, en imitant les patriotes qui ont déposé chacun cinquante écus pour faire imprimer l’excellent discours de Robespierre, vous aurez bien mérité de la patrie.