Page:Sand - Rose et Blanche ou la comédienne et la religieuse, Tome I, 1831.djvu/42

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


« — Et on leur donne l’aumône ? Elles feraient bien mieux de travailler pour vivre.

« — Vous ne savez donc pas ce qu’elles font ?

« — Non. Elles volent ?

« — Vous êtes pourtant plus vieille que moi. Quel âge avez-vous ?

« — Dix-neuf ans.

« — Et moi, dix-huit ! Pourtant je sais bien des choses que vous ne savez pas. Ah ! vous êtes plus heureuse que moi !