Page:Sand - Rose et Blanche ou la comédienne et la religieuse, Tome III, 1831.djvu/216

La bibliothèque libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.


ou une ennemie ; une amie, si elle agissait par bonté de cœur ; une ennemie, si elle obéissait à ses principes religieux. « C’est un cœur généreux sous un extérieur froid, pensa-t-elle, ou un cœur froid avec des manières froides. » Cependant elle remarqua que madame Adèle ne disait point notre cellule, mais ma cellule. Était-elle au-dessus ou au-dessous de ses compagnes ?