Page:Saussure - Recueil des publications scientifiques 1922.djvu/85

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page n’a pas encore été corrigée

«2 DANS LES THÈMES GRECS EN -aVO ET EN -€U. 75

voOaoç et |Liôpoi|jioç, On pounait ajouter bàia de bcK si l'on assimilait son a à celui de TÔ\|aa.

Le latin partage avec le grec le thème lokso (luxus) et possède en outre noxa, cf. necare.

Thèmes grecs en -avo, -avn- On les trouve réunis chez G. Meyer, Nasalstnmme 61 seq. En laissant de côté les adjectifs en -avô, il reste principalement des noms d'instrument proparo- xytons, dont quelques-uns montrent Ve, tandis que la majorité prend Og. Ainsi bpéiravo, ffréqpavo en regard de Hôavo, ôpYavo, ôxavo, TTÔTravo, xôavo, xô^ctvo etc. A côté de ôpKàvn (Eschyle) on trouve beaucoup plus tard épKdvr|. Somme toute, il semble que l'o soit de règle. Cf. lit. darg-anà «temps pluvieux» de derg, ràg-ana «sorcière» de reg «voir».

L'o du grec paraît à première vue s'accorder à merveille avec i'â long des mots indiens tels que l'adj. ndçana «perditor» de nâçaii «perire» ou le neut. vdhana «véhicule» tout pareil à ôxavov. Mais ces mots ont un rapport si étroit avec les verbes de la 10® classe qu'il est difficile de ne pas voir dans leur suffixe une mutilation de -ayana.^ Et cependant la formation existe aussi en zend: dâ- rana «protection» = skr. dkârana. Nous laisserons la question indécise.

Thèmes grecs en -eu. Ils prennent constamment 02 si la ra- cine a e. Ainsi ftv TOveO, /ex ôxeu, ve|a voiueù, Trejurr TTOjUTTeù, xeK TOKeû, Tpeqp xpocpeù, x^u xoeù, et cent autres. Mais ces mots sont probablement de dérivation secondaire (Pott K. Z. IX 171); ils au- raient pour base les thèmes qui suivent.

Thèmes, EN -a. On peut diviser de la manière suivante ceux (contenant «2) ^^^ fournit la langue hellénique:

Adjectifs (relativement peu nombreux): 6ex boxô, Te|Li TO|aô, êXk ô\kô, Cfuei (T)iioiô, Oeu Soô, Xem Xoitto etc.

Noms d'agent: KXeTT kXottô, rpeqp tpoqpô, 7Te)LiTT tto|littô, d/ei5 doibô etc.

Noms d'objets et noms abstraits: ireK ttôko, tek tôko, 2ecp làcpo, ve|ii vô)Lio, TrXeu ttXôo, CTeix cttoîxo, èp [îrevTriKÔVT-jopo etc. — Oxytons: Xerr Xottô, vepL vo|uô, XeuT Xoiyô etc.

Féminins: bex ^OXH, CTeX CtoKy], qpepP qpopPn, CTrevb airovbri, Xeip Xoiprj, cTreub aiTOubri etc.

1. La chose est évidente dans astamana et antarana, v. B. R.

�� �