Page:Sauvage - Tandis que la terre tourne, 1910.djvu/35

La bibliothèque libre.
Aller à la navigation Aller à la recherche
Cette page a été validée par deux contributeurs.
35
pleine lune ou croissant


LE JARDIN


Si tu venais, jeune Virgile,
Que dirais-tu de mon jardin ?
Voici la sauterelle agile
Qui s’élance dans le matin ;
Voici le banc rustique où monte
Le houblon aux limbes rugueux
Et l’hirondelle qui raconte
Son voyage au prunier gommeux.
Entre deux plantes d’ancolie
Le fil-de-la-Vierge est tendu